Entreprises

Huit places du Comité National de l’ITIE sont réservées aux compagnies extractives, y compris trois pour les sociétés minières et trois pour les sociétés pétrolières ainsi que deux places pour les deux entreprises de l’État, la SMHPM et la SNIM. Conformément aux TdR du CN-ITIE, le mandat pour chaque entreprise (sauf la SMHPM et la SNIM qui ont une représentation permanente) est fixé pour un an renouvelable.

Les entreprises membres se réunissent tous les deux mois pour échanges d’informations. Le collège des compagnies extractives invite toutes les sociétés remplissant les conditions d’adhésion à participer à ses réunions. En plus les PV des réunions du CN-ITIE (voir ici), une fois terminés et signés, seront transmis, par les membres présents, aux sociétés non membres pour information. Pour être ajouté à cette liste de diffusion, veuillez contacter Abdellahi HOURMATALLAH This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it..

Mode de désignation :

Les membres sont choisis pendant une fois par année dans une réunion du collège des entreprises. Toute compagnie extractive peut être membre du CN-ITIE si elle remplit les conditions ci-dessous :

Pour les sociétés minières :

  • Avoir la société mère membre de l’ITIE international
  • Faire une demande auprès du collège actuel
  • Avoir une licence d’exploitation en Mauritanie

·       Pour les sociétés pétrolières :

  • Avoir la société mère membre de l’ITIE international
  • Faire une demande auprès du collège actuel
  • Avoir une licence active en Mauritanie

PVs des réunions des entreprises :

 Opérateurs actifs en Mauritanie :

BP Oil

En décembre 2016, BP a conclu un partenariat avec Kosmos Energy en Mauritanie et au Sénégal, signant un accord pour acquérir une participation directe importante dans les blocs d'exploration de Kosmos en Mauritanie et au Sénégal - une superficie qui détient des découvertes de gaz en eau profonde de classe mondiale et une prospectivité d'exploration dans les deux pays.

En Mauritanie, BP a acquis une participation directe de 62 %, y compris l'exploitation des blocs offshore C-6, C-8, C-12 et C-13, aux côtés de ses partenaires Société Mauritanienne des Hydrocarbures et de Patrimoine Minier (10%) et Kosmos (28%).

La superficie d'environ 33 000 kilomètres carrés couverte par le partenariat élargi entre BP et Kosmos comprend le champ Tortue, dont on estime qu'il renferme plus de 15 billion de pieds cubes de ressources gazières découvertes. La superficie totale pourrait contenir environ 50 billion de pieds cubes de ressources gazières potentielles et plus d'un milliard de barils de ressources liquides potentielles.

BP avec Kosmos Energy prévoit d'investir plusieurs milliards de dollars dans le développement de Tortue GNL (gaz naturel liquéfié) dans les années à venir, dans le but de parvenir à une décision finale d'investissement d'ici fin 2018. En outre, il existe un vaste programme d'exploration ainsi que d'autres activités de mise en valeur potentielles découlant des succès de l'exploration.

Source: https://www.bp.com/en/global/corporate/what-we-do/bp-worldwide/bp-in-mauritania.html

 

MCM

L'exploitation de cuivre-or Guelb Moghrein est détenue à 100 % par Mauritanian Copper Mines (MCM), une filiale de First Quantum Ltd. La mine est située à 250 kilomètres au nord-est de la capitale Nouakchott, près de la ville d'Akjoujt.

L'exploitation minière a débuté en 2006. En octobre 2009, le taux d'extraction a été porté à 3,8 millions de tonnes de minerai par année selon un ratio de 3:1 (déchets sur minerai).

L'usine produit actuellement environ 15 000 tonnes de concentré de cuivre par mois à une teneur de 22,5 % de cuivre, avec des crédits reçus pour l'or contenu dans le concentré. MCM emploie plus de 1 400 personnes et contribue à l’ensemble  de l’économie mauritanienne à raison de 5,6% du revenu national brut.

MCM gère activement les impacts environnementaux de ses activités et investit dans des projets d’éducation, d’eau, de santé et d’infrastructure qui améliorent la qualité de vie de leurs employés et des communautés locales.

Sources :

https://www.mcmnews.com/French/page-daccueil/default.aspx?q4cookie=&x-q4-client-host=www.mcmnews.com&x-q4-request-proto=https

https://www.first-quantum.com/Our-Business/operating-mines/Guelb-Moghrein/default.aspx

 

SMHPM

La Société Mauritanienne des Hydrocarbures et du Patrimoine Minier (SMHPM) a été créée par le Décret n° 039-2004 du 19 avril 2004. Elle est placée sous la tutelle technique du MPEM et a pour objet l’exploration, le développement, la production et la commercialisation de pétrole et de gaz.

Elle assure notamment :

  • la représentation de l'Etat et la gestion des intérêts nationaux dans le secteur pétrolier, en particulier dans le cadre des contrats de partage de production;
  • l'intervention, pour le compte de l'Etat, directement, à travers ses filiales ou en association, dans toutes les opérations relatives à la production, au traitement, à la transformation, à la mise en valeur et au transport des hydrocarbures ;
  • la commercialisation et l'exportation des hydrocarbures extraits des gisements ; et
  • la réalisation de toutes opérations commerciales, industrielles, mobilières, immobilières et financières se rapportant directement ou indirectement aux hydrocarbures liquides ou gazeux.

Source: http://www.smhpm.mr/

 

SNIM sem

La Société Nationale Industrielle et Minière (SNIM) a été créée en 1974. C’est une entreprise détenue à 78,35% par l’Etat. La SNIM exploite essentiellement les minerais de fer (hématite et magnétite) dans la région du TIRIS ZEMMOUR dans le Nord de la Mauritanie.

Source: http://www.snim.com/

 

Tasiast

La mine d’or de Tasiast est exploitée depuis 2010 par Kinross Gold Corporation à travers sa filiale Tasiast Mauritanie Limited S.A. (TMLSA) qu’elle détient à 100%.

Située à 300 kilomètres au nord-est de Nouakchott dans la région de l’Inchiri, Tasiast est une exploitation à ciel ouvert. L’or que renferme le minerai extrait des fosses est récupéré grâce à une usine de traitement et à des installations de lixiviation en tas. Les réserves en or prouvées et probables de Tasiast sont aujourd’hui estimées à 7,861 millions d’onces d’or (un peu plus de 220 tonnes).

Plus de 2,200 personnes travaillent de manière permanente à Tasiast pour TMLSA et ses sous-traitants. 93% des travailleurs de TMLSA sont mauritaniens. Des équipes formées à tous les métiers de l’industrie minière y opèrent jour et nuit, sept jours sur sept, pour extraire le précieux métal jaune. En 2017, la production de la mine était de 243,240 onces, soit près de 6,8 tonnes d’or.

Avec l’ambition d’en faire une mine répondant aux meilleurs standards internationaux, Kinross a décidé d’investir au total plus de 1,5 milliard USD (530 milliards d’Ouguiyas) dans des infrastructures essentielles pour faire de Tasiast une mine de standard international, dotant Tasiast d’infrastructures et d’équipements permettant aux employés d’y travailler en toute sécurité tout en minimisant le plus possible son impact sur l’environnement.

L’impact de la mine s’étend bien au-delà de la zone de Tasiast. Engagé pour une exploitation minière responsable et créatrice de valeur durable, Kinross est un partenaire de premier plan pour la Mauritanie à travers les retombées importantes que génère la mine pour l’économie nationale et  pour le développement des communautés locales.

Source : http://www.kinrosstasiast.mr/content/tasiast-mauritanie

 

Total E&P

Dans le domaine de l'exploration, Total exploite les licences suivantes :

  • Licence Onshore Ta29 (72%, opérateur), située dans le bassin de Taoudenni.
  • Le permis en eaux profondes C9 (90%, opérateur), qui se trouve à des profondeurs d'eau de 2 500 à 3 000 mètres.
  • Le permis en eau profonde C7 (90 %), d'une superficie de 7 300 kilomètres carrés.

Source: https://www.total.com/en/mauritania

Tullow Oil

En Mauritanie, Tullow possède une importante superficie d'exploration qui s'étend sur quelque 750 km de côtes. Tullow avait un petit intérêt de production dans le champ pétrolier de Chinguetti jusqu'à l'arrêt de la production en 2017.

Un important levé sismique 3D de 9 000 km2 dans le bloc C-18 a été réalisé au cours du premier semestre de 2018. La part de Tullow du coût a été comptabilisée en vertu d'accords d'affermage antérieurs. L'interprétation de ce levé et du levé du bloc C-3, enregistré en 2017, est en cours afin d'identifier des prospects pour de futurs forages. Les blocs C-3 et C-18 offrent tous deux des possibilités de forage potentielles pour la fin de 2019.

Source: https://www.tullowoil.com/operations/new-ventures/mauritania